Un nouveau service public

La Ville de Romainville prête une grande importance à l’enjeu de l’accès de tou·te·s à
une offre alimentaire de qualité. Aujourd’hui, se nourrir de façon saine et diversifiée a un coût et trop de foyers modestes y renoncent faute de moyens financiers.

L’agriculture urbaine peut contribuer à la lutte contre l’injustice alimentaire et participer à l’amélioration de la qualité de l’environnement, à l’éducation aux questions environnementales et de santé publique. Ainsi, la Ville de Romainville a souhaité développer son projet de Cité Maraîchère pour répondre à ces enjeux afin de favoriser l’accès à des produits frais et sains aux foyers modestes, offrir une éducation environnementale à tous les publics et créer un lieu de vie et de rencontre dans un quartier classé prioritaire de la politique de la ville (le quartier Marcel-Cachin).

Afin d’atteindre ces objectifs d’intérêt général, la Ville a décidé de créer un nouveau service public qui permettra de rendre accessible une alimentation saine et de qualité et des activités éducatives au plus grand nombre, sur un territoire défavorisé où de nombreux·euses habitant·es n’ont aujourd’hui pas les moyens financiers de s’en procurer. La Ville compte en effet quatre quartiers prioritaires de la politique de la Ville dont le quartier Marcel-Cachin où se situe la Cité Maraîchère.

Ainsi :

  • pour donner accès à tou·tes à des produits frais, sains et variés, les tarifs proposés aux habitant·es pour les produits maraîchers et la cantine seront établis de manière à permettre aux foyers modestes d’en acheter ;
  • les tarifs proposés à la population pour les ateliers pédagogiques et au café seront également adaptés ;
  • les établissements scolaires de la commune bénéficieront eux aussi de la gratuité et/ou de tarifs adaptés pour les ateliers ;
  • l’épicerie sociale et solidaire de Romainville (dont l’ouverture est prévue fin 2020) bénéficiera de dons gratuits des produits agricoles.

De plus, l’un des objectifs de la Cité Maraîchère étant d’accompagner la création de filières et modules de formations diplômantes dans le domaine de l’agriculture urbaine, la mise à disposition de salles et des équipements sera possible pour tout organisme public d’enseignement et/ou de recherche (écoles, collèges, lycées, universités, instituts… publics) et tout organisme public.

La Cité Maraîchère ayant également pour vocation de soutenir la création d’emplois en insertion, d’accompagner l’émergence de nouveaux profils de poste dans la filière en développement qu’est l’agriculture urbaine et d’être un tremplin professionnel, la gratuité et/ ou des tarifs adaptés seront appliqués pour tout organisme proposant des formations aux personnes en insertion dans les domaines en lien avec l’agriculture urbaine et les activités proposées dans la Cité Maraîchère.

La mise à disposition sera également possible pour toute association œuvrant dans le champ du social, de l’agriculture urbaine durable, de la protection de l’environnement et de la sensibilisation à l’environnement, à l’alimentation saine et au développement durable.

Enfin, en tant que nouvel équipement public au service de la population locale et vecteur de lien social, les habitant·es et associations de la commune pourront également bénéficier de tarifs adaptés.

La Ville de Romainville propose donc le premier service public de cette nature en
France.

Pour réaliser toutes les activités prévues à la Cité Maraîchère, la Ville a décidé de faire appel à un prestataire. Sélectionné dans le cadre d’une procédure de marché public de services, le prestataire agira pour le compte de la commune selon un cahier des charges précis.

Il sera chargé de :

  • exploiter les surfaces agricoles ;
  • vendre et distribuer les produits ;
  • animer des ateliers pédagogiques à l’attention des différents publics (scolaires, grand public, professionnel·les) ;
  • gérer le café-cantine ;
  • concevoir et mettre en place une programmation culinaire ;
  • proposer et participer à des événements pédagogiques, scientifiques et culturels ;
  • gérer le planning des mises à disposition.

Afin de garantir l’emploi de personnes en insertion pour l’exploitation de la Cité Maraîchère, la Ville a décidé de proposer un marché réservé aux structures de l’insertion par l’activité économique. Il s’agit là encore d’une première en France !

La structure qui sera retenue dans le cadre de cette procédure sera connue début janvier 2020.